Histoire de Lyon

Image issue de Le Bouquet, film sélectionné à l'édition 2018 du Festival du Film Jeune de Lyon, réalisé par Agathe Guyard, Loann Largeron, Martin Tronchon et Nine Martin.

Les anecdotes et histoires qui vous sont racontées ici ne sont qu'une partie émergée de l'iceberg de ce qu'est Lyon, 3e ville de France, classée au Patrimoine Mondiale de l'Humanité de l'UNESCO. Pour en savoir plus et profiter du Festival pour découvrir notre Cité, rendez-vous sur le site dédié au tourisme à Lyon : ONLYLYON.

Sinon, n'hésitez pas à demander à nos bénévoles et membres de l'équipe des conseils en matière de restaurants, bars, lieux à visiter, etc... Ils seront ravis de vous aider à découvrir notre ville !

ENGLISH

The anecdotes and stories told here are just the tip of the iceberg of what is Lyon, France's third largest city, listed as a UNESCO World Heritage Site. To find out more and take advantage of the Festival to discover our City, visit the website dedicated to tourism in Lyon: ONLYLYON.

Otherwise, don't hesitate to ask our volunteers and team members for advice on restaurants, bars, places to visit, etc... They will be delighted to help you discover our city!

Lyon, Capitale des Gaules de l'Empire Romain Lyon, Capital of the Gauls of the Roman Empire

A la croisée des routes venant d'Italie, d'Espagne, du Sud de la France et du Nord de l'Europe, la ville antique de Lugdunum voit le jour peu à peu au profit des nombreux échanges commerciaux qui s'y installent.

D'abord installée sur la colline de Fourvière (forum vetus : le vieux forum), elle descend peu à peu sur les rives de la Saône à l'emplacement de l'actuel Vieux Lyon, puis franchit la rivière pour s'installer sur le bras de terre que l'on n'appelle pas encore Presqu'Île, actuellement au centre de la ville, et s'étend peu à peu vers l'Est.

La ville est marquée par l'Antiquité et possède plusieurs vestiges admirables que vous pouvez visiter gratuitement, comme l'Amphithéâtre des Trois Gaules ou Les Théâtres Romains en haut de la colline de Fourvière.

Fait notable : un empereur romain, Claude, y est né le 1er août en 10 avant J.-C.

L’évêque de Lyon est aussi, depuis l'Antiquité, cardinal électeur du Pape à Rome, et possède le titre de Primat des Gaules, ce qui en fait le premier des cardinaux de France.

ENGLISH

At the crossroads of roads coming from Italy, Spain, the South of France and Northern Europe, the ancient city of Lugdunum was gradually built to benefit from the numerous commercial exchanges that settled there.

First settled on the Fourvière hill (vetus forum: the old forum), it gradually descends to the banks of the Saône River at the site of the current Vieux Lyon, then crosses the river to settle on the arm of land not yet called Presqu'Île, currently in the centre of the town, and gradually extends eastwards.

The city is marked by antiquity and has several admirable remains that you can visit for free, such as the Amphitheatre of the Three Gauls or the Roman Theatres at the top of the Fourvière hill.

Noteworthy fact: a Roman emperor, Claude, was born there on August 1st in 10 BC.

The bishop of Lyon has also been, since antiquity, cardinal elector of the Pope in Rome, and holds the title of Primate of the Gauls, which makes him the first of the cardinals of France.

Lyon, ville des Canuts Lyon, city of the Canuts

Depuis le XVIIIe siècle, l'industries de la soie faisait de Lyon la première ville ouvrière de France. Les artisans tisserands, nommés "Canuts" sont pour la plupart installés dans leurs ateliers qui leur servent de logement, sur la colline de la Croix-Rousse. On appelle d'ailleurs la Croix-Rousse la "colline qui travaille", à l'opposé de la colline de Fourvière, appelée la "colline qui prie" à cause de la présence de l'imposante basilique Notre-Dame-de-Fourvière au sommet.

En 1831 pour la première fois, puis en 1834 et en 1848, les Canuts se révoltent contre leurs conditions de travail. La "Révolte des Canuts" est considérée comme une des premières révoltes ouvrières de l'histoire. Leur slogan était "Vivre libre en travaillant, ou mourir en combattant !". Leur révolte est durement réprimée dans le sang, mais leur pensée inspirera de nombreux mouvements et penseurs, comme Marx, Proudhon, le mouvement coopératiste, ...

Fait notable : pendant les révoltes, les Canuts mettaient à profit les "traboules", ces rues intérieures qui sillonnent les immeubles et permettent de créer raccourcis et passages secret. Nombre d'entres elles peuvent se visiter encore aujourd'hui !

ENGLISH

Since the 18th century, the silk industry has made Lyon the leading working class city in France. The weavers, called "Canuts", are mostly installed in their workshops which serve as their housing, on the Croix-Rousse hill. The Croix-Rousse is also called the "hill that works", as opposed to the Fourvière hill, called the "hill that prays" because of the presence of the imposing Notre-Dame-de-Fourvière basilica at the top.

In 1831 for the first time, then in 1834 and 1848, the Canuts revolted against their working conditions. The "Révolte des Canuts" is considered to be one of the first workers' revolts in history. Their slogan was "Live free while working, or die while fighting!". Their revolt is harshly repressed in blood, but their thought will inspire many movements and thinkers, like Marx, Proudhon, the cooperative movement, ...

Notable fact: during the revolts, the Canuts made use of the "traboules", those interior streets that criss-cross buildings and allow the creation of shortcuts and secret passages. Many of them can still be visited today!

Lyon, et l'assassinat de Sadi Carnot Lyon, and the assassination of Sadi Carnot

Le 24 juin 1894, alors que les "lois scélérates" (lois restreignant durement la liberté de la presse et la liberté d'expression) sont adoptées, le Président de la République, Sadi Carnot, est assassiné au niveau de la Chambre de Commerce, rue de la République, par l'anarchiste Sante Geronimo Caserio.

Sadi Carnot est le seul président de la République à avoir été assassiné dans l'exercice de ses fonctions. Une dalle rouge marque le lieu où il fut attaqué.

ENGLISH

On June 24, 1894, while the "rogue laws" (laws severely restricting freedom of the press and freedom of expression) were being passed, the President of the Republic, Sadi Carnot, was assassinated at the Chamber of Commerce in Via della Repubblica by the anarchist Sante Geronimo Caserio.

Sadi Carnot is the only President of the Republic to have been assassinated in the exercise of his duties. A red slab marks the place where he was attacked.

 

Lyon, ville des Frères Lumière Lyon, city of the Lumière brothers

C'est à Lyon que le cinéma fut inventé. La technique permettant de capter des images animées et de les projeter sur grand écran a bien sûr été inventée auparavant aux Etats-Unis avec le kinetographe, mais Louis et Auguste Lumière sont reconnus comme les inventeurs du cinéma comme spectacle photographique en mouvement devant un public rassemblée.

Ainsi, c'est à Lyon qu'on a amélioré les techniques de cinéma, mais également qu'on a inventé la salle de cinéma, si primordiale à notre Festival !

Non loin de la salle du Karbone où sont projetés les films sélectionnés en compétition, vous pourrez découvrir, entre deux séances, le Hangar du Premier Film, ancien hanger des Usines Lumière, dans lequel a été tourné un des premiers films de l'histoire du cinéma : La sortie des Usines Lumière

A Lyon, l'Institut Lumière, qui a le statut de cinémathèque, perpétue la mémoire des Frères et cultive la passion lyonnaise pour le cinéma. Le Festival Lumière et le Marché International du Film Court mettent en valeur chaque année des films de patrimoine restaurés, de nombreuses rétrospectives et de nombreux invités de marque.

Il est à noter que le directeur de l'Institut Lumière, Thierry Frémaux, lyonnais d'origine, est également le délégué général du célèbre Festival de Cannes.

En savoir plus sur les Frères Lumière et l'Institut Lumière.

ENGLISH

It was in Lyon that cinema was invented. The technique of capturing moving images and projecting them onto the big screen was of course invented earlier in the United States with the kinetograph, but Louis and Auguste Lumière are recognized as the inventors of cinema as a moving photographic show in front of a gathered audience.

So it was in Lyon that we improved cinema techniques, but also invented the movie theatre, so essential to our Festival!

Not far from the Karbone cinema where the films selected in competition are screened, you can discover, between two screenings, the Hangar du Premier Film, former hanger of the Usines Lumière, in which one of the first films in the history of cinema was shot: La sortie des Usines Lumière. 

In Lyon, the Lumière Institute, which has the status of a film library, perpetuates the memory of the Brothers and cultivates Lyon's passion for cinema. Every year, the Lumière Festival and the International Short Film Market showcase restored heritage films, numerous retrospectives and many distinguished guests.

It should be noted that the director of the Lumière Institute, Thierry Frémaux, a native of Lyon, is also the general delegate of the famous Cannes Film Festival.

To know more about Lumière Brothers and Institut Lumière.